. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Lara Croft et le masque de Janus

Lara Croft et le masque de Janus, Chapitre 1, par Spitfire, le 08 février 2007.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Chapitre 1

La jeune femme soupira longuement, puis lança le dossier qu'elle tenait en main sur son bureau, au-dessus d'une pile d'autres documents.
- Encore l'Egypte, grommela-t-elle. Des pyramides, du sable et des momies... Ah oui, j'oubliais : il y aussi des dieux et de vieux tombeaux qui s'effondrent !
La dernière expérience qu'elle avait vécue en Egypte ne mettait pas Lara d'humeur joyeuse.
Elle poussa à nouveau un long soupir, fixant d'un air dégoûté les piles de dossiers qui s'amoncelaient devant elle, puis s'étira. Elle jeta un coup d'oil à travers la baie vitrée : le soleil se couchait, baignant de ses rayons rougeâtres les fontaines du jardin.
Une voix s'éleva derrière Lara :
- Lady Croft ?
Lara se retourna.
- Oui, Winston ?
- Un jeune homme vous attend dans le petit salon. Il souhaiterait vous voir.
Le majordome tendit à Lara un plateau en argent, sur lequel il avait posé la carte de visite du jeune homme. Lara haussa les sourcils ; elle détestait ces vieilles pratiques stupides, mais elle savait que même si elle en faisait la remarque à Winston, celui-ci ne changerait en rien sa manière de procéder. Elle prit la carte et lut le nom de son mystérieux visiteur. Aussitôt, un sourire éclaira son visage. Elle bondit par-dessus son bureau, renversant au passage les piles de dossiers. Arrivée à la porte, elle se retourna.
- Winston, si vous pouviez avoir l'amabilité de jeter ceci, puis de venir nous servir le thé dans le petit salon...
- Bien sûr, Milady.
Lara lui fit un petit clin d'oil, ce qui fit soupirer Winston. Décidément, il ne s'habituerait jamais au caractère de Lady Croft...

- Alexandre !, s'écria Lara d'un air ravi en entrant dans le petit salon. Je suis vraiment contente de te revoir !
- Moi aussi, Lara, répondit le jeune homme en l'embrassant affectueusement. Tu es resplendissante.
- Quand es-tu revenu de Pompéi ?
- Aujourd'hui... Je suis directement venu te voir. J'ai croisé Alister, et il m'a conseillé de venir te montrer ma découverte.
- Alister ? Il n'était pas à Florence ?
- Oh, tu sais bien qu'il opte toujours pour une autre destination... Je ne sais d'ailleurs pas s'il le finira un jour, son mémoire !
Lara ne put s'empêcher de sourire.
- Et Zip ?, demanda Alexandre.
- Je lui ai offert quelques jours de vacances. Il est parti deux semaines aux îles Caïmans.
- Eh bien !, ajouta Alexandre en riant, Moi aussi, dans ces conditions, je veux bien travailler pour toi !
Lara sourit à nouveau.
- Disons que vu notre dernière aventure et l'inactivité forcée du moment, ils pouvaient souffler un peu.
- Ah bon ? Qu'as-tu découvert cette fois ?
- Oh, une vieille épée sans importance, mais disons que ce fut plutôt mouvementé. Nous essayons de contacter le Professeur Eddington, mais on ne peut le joindre pour le moment, donc nous attendons son retour...
Alexandre fixa Lara quelques instants, puis reprit :
- Et tu vas essayer de me faire croire que ce n'était "qu'une simple épée sans importance" ? La dernière fois, tu m'avais parlé "d'un bête petit poignard" et c'était la célèbre dague de Xian ! Alors, c'est quoi cette fois-ci, la "vieille épée" ? Excalibur ?
Comme Lara gardait le silence, Alexandre soupira et se passa la main sur le front.
- Bon, ça doit être Excalibur. Je n'en serais même pas étonné, te connaissant. Enfin bref, je venais surtout pour te montrer ce que j'ai découvert dans les ruines de Pompéi.
Alexandre empoigna un vieux sac de toile. A ce moment, Winston arriva avec le thé et de délicieux scones. Il servit les deux amis, puis, avec sa discrétion habituelle, il s'éclipsa.
Alexandre but une gorgée de thé et avala un scone. Ensuite, il ouvrit le sac de toile que Lara n'avait pas quitté des yeux, impatiente comme à son habitude. Il en sortit un superbe masque d'or, représentant un dieu grimaçant et à l'aspect peu engageant.
- Je l'ai trouvé sous un temple dédié à Janus.
- Et tu l'as donc appelé "Le Masque de Janus", je suppose ?, demanda Lara en examinant l'objet.
- C'est ce qu'il y avait de plus simple, répondit Alexandre en haussant les épaules. Tu sais que je n'aime pas les formules alambiquées.
- Il est superbe, dit Lara. Mais... Il me donne froid dans le dos. Comme s'il était... Maléfique.
- Ce n'est qu'un Masque, répondit Alexandre. Mais je voulais savoir s'il t'évoquait quelque chose. Il est unique, personne n'a jamais rien trouvé qui ressemblait à ça. J'ai fait analyser la matière dans laquelle il est fabriqué et... Ce n'est pas de l'or, même si ça y ressemble.
- Et quelle est cette matière, alors ?
Alexandre grimaça.
- La matière dont les composants semblent être les plus similaires à ceux du Masque, c'est la roche lunaire.
Lara le regarda, incrédule.
- Tu es en train de me dire qu'un masque qui date au plus tôt de l'époque romaine a été fabriqué avec une matière inconnue sur Terre ?
Elle soupira.
- OK, je croyais être tranquille avec les météorites et leurs effets secondaires, pourtant.
- Ce n'est pas tout, ajouta Alexandre. En fait, on dirait que ce masque n'en est pas un. Comme s'il provenait d'une statue qu'on avait séparée en deux. Regarde, dit-il en montrant à Lara certaines encoches, on voit clairement qu'un autre morceau devait venir s'emboîter dans celui-ci.
- Ce qui renforce l'hypothèse d'un masque représentant Janus, un dieu au double visage...
Alexandre acquiesça.
- Encore un mystère de plus, ajouta-t-il. Je déteste faire des découvertes qui posent plein de questions. C'est ton truc, ça, pas le mien.
Lara sourit.
- On ne choisit pas, tu sais.
- Bah, en tout cas, il me va plutôt bien, non ?
Et Alexandre mit le masque sur son visage.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Donnez votre avis sur cette histoire directement à Spitfire ou sur le forum de Captain Alban.