. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Anatomie d'un joueur de Tomb Raider

Anatomie d'un joueur de Tomb Raider, par Manu, le 30 janvier 1999.

En fait, j'ai découvert Tomb Raider à la fin de l'année 1996. A l'époque, déjà possesseur d'une PlayStation, je recherchais des jeux qui innovaient et qui tranchaient avec l'axiome : doom-like, combat, course de voitures. Puis, je suis tombé sur Resident Evil (je sais vous voyez pas encore le rapport). Et là, quelle claque ! Enfin un jeu qui mêlait habilement aventure (exploration), suspense, action. J'ai été immédiatement conquis. Quelques temps après, sort Tomb Raider et, bien que l'ambiance et la structure du jeu soit très différente, j'ai retrouvé la mixture qui m'avait tant séduit dans RE. En plus, le perso (Lara) était super charismatique, les décors grandioses, la quête palpitante... Bref, une vraie bombe ! A tel point que j'ai investi dans une carte 3D pour pouvoir bénéficier de l'effet 3DFX sur Tomb...

Mais, stupeur (et au risque de passer pour un original), je préfère la version Play. Certes, les grafs sont moins bien définis, mais, je sais pas, ça a plus d'âme je trouve. Et puis je suis définitivement un joueur console. Du coup, j'ai attendu impatiemment Tomb II puis récemment Tomb III. Et à chaque fois, j'ai été emballé. Dans le "2", j'ai aimé l'évolution vers l'action. Parfois, Lara avec ses deux flingues qui canardait à tout va me rappelait Chow Yun Fat dans les films de John Woo (The Killer...etc...). Et, en même temps, j'ai aimé la non-systématisation de l'action. Elle intervenait ponctuellement histoire de nous injecter une bonne dose d'adrénaline. Et puis, j'ai trouvé les niveaux se passant sur la plate-forme pétrolière et dans l'épave du Maria Doria vraiment fabuleux. Aujourd'hui encore lorsque j'y rejoue, je trouve ces passages exceptionnels. Une ambiance du feu de Dieu ! Et puis, il y a deux mois Tomb Raider 3 est arrivé. Au début, j'ai eu une crise de rejet. J'ai trouvé les pièges beaucoup trop systématiques (je compte plus le nombre de pierres que je me suis pris sur la tête). Mais, quand même, je m'y suis remis. Et maintenant, je le trouve excellent. Le parfait dosage entre le premier et le second. A dire vrai, je n'ai pas de préférence entre les trois épisodes. Je les trouve chacun très bons et complémentaires.

Bon, qu'est-ce que j'aime dans Tomb. Dans le désordre : L'ambiance "Indiana Jones", Lara, les décors grandioses, la conception ingénieuse des niveaux qui nécessitent de la part du joueur une topographie très rigoureuse des lieux. Par exemple, si on voit un passage 20 mètres plus haut, il va nous falloir penser et repenser les sauts, escalades, couloirs, gouffres... qu'il va nous falloir effectuer ou franchir pour y accéder. Les gunfight dignes de John Woo (je l'ai déjà dit, non ?), la musique, le gameplay transcendantal. Ce que j'aime moins ?? Pas grand chose... Ah si, parfois le scénario gagnerait à être mieux amené (je pense surtout au second).

Voilà, à titre indicatif, j'ai 28 ans. J'ai découvert les jeux vidéo avec la NES (la 8-bit de Nintendo) et ma passion ne s'est jamais démentie. Je vous livre en exclusivité mondiale mon "top ten" sur Play de façon à situer quel type de joueur je suis :
- Les 3 Tomb Raider
- Les 2 Resident Evil
- Les 2 Abe
- Tenchu
- Final Fantasy VII
- Gran Turismo (un jeu de bagnoles, ok. Mais quel jeu quand même !)
- Metal Gear Solid (ah ça fait onze ! Tant pis)

Ce que j'aime surtout en Tomb, c'est, qu'avec les jeux précités, il ouvre une voie entre cinéma et jeux vidéo. Non pas pour imiter le cinéma (surtout pas) mais pour impliquer le joueur dans une aventure magique et hors du commun. Et aussi parce que c'est un soft intelligent, bien conçu. Il y en a un peu marre des jeux d'actions débiles (Duke) ou des jeux gamins (Mario...).