. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Le charme exotique dans Tomb Raider

Le charme exotique et animalier dans Tomb Raider, par Krabs, le 23 juin 2006.

Tous les fans de Tomb Raider vous le diront : le meilleur épisode reste et restera le premier. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il offre des paysages et des niveaux variés, une énorme envie d'aller de l'avant, des énigmes originales, un scénario complet, des monstres et des animaux incontrôlables...

Des animaux... Et oui, cela peut vous paraître banal, mais les animaux occupent une grande place dans les Tomb Raider.

Je vais vous montrer un exemple. Rappelez vous dans Tomb Raider 3 au pacifique, dans le village côtier. Vous êtes sur une corniche, et vous voyez un crocodile en train de nager en dessous de vous, en train d'attendre que Lara tombe dans l'eau pour qu'il puisse se régaler. Et c'est là qu'un tout petit sentiment s'installe chez celui qui joue, un sentiment que l'on adore. Le fait que l'on soit à un endroit inaccessible pour la bête nous fait plaisir, parce qu'on se dit que l'on est en sécurité, comme si on était Lara. Si vous y réfléchissez, vous verrez que c'est vrai. On aime voir la bête affamée en train d'attendre son repas en vain !

Mais pourquoi est-il plus amusant de jouer à un Tomb Raider avec des animaux ? Tout simplement parce que les animaux sont incontrôlables, on ne peut pas prévoir ce qu'ils vont faire et qu'ils peuvent nous surprendre à tout moment. C'est ça qui nous stimule, qui nous donne envie de bouger dans le jeu.

En revanche, prenez un niveau avec des êtres humains, comme la zone 51 de Tomb Raider 3. Les gardes savent ce qu'ils doivent faire, ils doivent tuer Lara point barre. Leurs mitrailleuses sont partout, elles ne réfléchissent pas. Donc il n'y a pas de surprise. C'est ce qui rend les niveaux de ce genre ennuyants parfois. Toutefois, on trouve dans ce niveau une petite consolation puisqu'on découvre un bassin d'orques, présents dans aucun autre épisode, et c'est pour cela que c'est un instant unique.

J'en viens au second point : Les dinosaures. Effrayants et surprenants, ils font partie des plus grands ennemis de Lara. D'ailleurs dans Tomb Raider 1, l'ennemi le plus mémorable reste le T-rex, errant dans la Vallée Perdue avec des raptors. On ne le retrouve (hélas !) uniquement dans les 3 premiers épisodes. Et si vous remarquez bien, les différents lieux où on le retrouve sont « exotiques » (La Vallée Perdue, La Grande Muraille, Le lieu du crash).

L'exotisme fait aussi la réussite d'un Tomb Raider. C'est sans doute l'une des raisons pour laquelle L'ange des Ténèbres n'a pas eu son public. Se balader dans un Paris labyrinthe, vous trouvez ça exotique ?

Des palmiers, des pays chauds, des poissons dans l'eau, des animaux différents... Superbe n'est-ce pas ? Dans Tomb Raider 3, toutes ces caractéristiques correspondent à l'Inde et au Pacifique. Et je suis sûr que la majorité des joueurs, lorsqu'ils devaient choisir leur destination, ont pris le Pacifique en premier. Londres ? Sombre et trop d' « infiltration ». Pas très Tomb Raider. Le Nevada ? Ne colle pas assez à l'esprit du jeu, tout simplement. Londres et le Nevada sont tout simplement occupés par des êtres humains, et comme je l'ai dit, les niveaux avec des êtres humains ne sont pas le point fort de Tomb Raider.

Quand Lara part dans un lieu exotique, de nombreuses choses se bousculent dans la tête du joueur : temples abandonnés, pièges, dinosaures, crocodiles, palmiers...

C'est pour cela que je dirais que Tomb Raider Legend n'est pas un retour aux sources à 100% : il n'y a pas assez d'animaux (une dizaine en tout dans le jeu), les phases de combat avec des hommes sont trop répétitives, et aucun dinosaure ne vient apporter au joueur des frissons.

Dans Tomb Raider 1 : aucun être humain, sauf 3 dans les mines de Natla. Dans Tomb Raider Legend, c'est pratiquement l'inverse !

L'exotisme n'est pas assez prononcé, même s'il est respecté dans certains niveaux.

Donc en conclusion, Tomb Raider est un jeu dont le succès est dû aux temples, à l'exotisme, à ses monstres et à ses animaux. Se balader à Paris, Prague ou dans la zone 51, ce n'est pas fait pour Lara.

Je me suis principalement appuyé sur Tomb Raider 3 pour écrire cet article.