. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR AS ROTTR SOTTR LCGOL LCTOO LC GO PORTABLES FILMS LIVRES

                                     Lara Croft News Fans Boutique Le site Contact

Le caducée de la résurrection

Le caducée de la résurrection, Chapitre 1, par Hermione, le 16 mai 2004.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Chapitre 1

Dans un manoir, une jeune femme, nommée Lara Croft, étudiait un livre.
On sonna à la porte d'entrée. Lara se leva pour aller ouvrir.
Un jeune homme attendait devant la porte d'entrée.
-Bonjour, fit Lara.
-Bonjour, mademoiselle. Une lettre pour vous.
Il la lui donna.
-Merci, dit Lara. Bonne journée.
Elle ferma la porte et revint à son bureau. Elle s'assit et ouvrit la lettre.
Pas de mot, rien. A part un jeu de cartes.
« Encore des idiots qui envoient des lettres stupides », pensa-t-elle.
Elle s'apprêtait à jeter le jeu à la poubelle lorsque le dessin de la première carte attira son attention.
Le dessin représentait une femme vêtue d'une robe bleue, rouge et jaune avec des ailes. Elle versait de l'eau dans un vase. Au-dessus était marqué XIIII, et en dessous Tempérance. Lara arrêta net son geste.
Ce jeu de cartes était un tarot divinatoire. Elle regarda encore dans l'enveloppe. Rien ne pouvait laisser deviner l'identité de celui qui lui avait envoyé ce tarot. Et aucun idiot n'était assez idiot pour lui envoyer quelque chose de ce genre.
Un souvenir lui revint en mémoire. A seize ans, elle était partie sur une île irlandaise pour découvrir de mystérieux phénomènes. Au retour, le prêtre, père Patrick, lui avait montré ce même jeu de cartes. Et il lui avait appris à s'en servir. A l'époque, elle pensait que c'était un jeu de cartes comme les autres, mais elle avait à présent vu suffisamment de choses surnaturelles dans sa vie pour y croire. Un peu, mais pas beaucoup.
La pratique de ce tarot lui revint en mémoire. Sans se rendre compte de ce qu'elle faisait, elle mélangea les cartes et les disposa sur le bureau. Une en haut, une en bas, une à gauche, une à droite.
Elle les retourna. Pour le présent, elle obtint la carte XIII, la Justice. Pour le futur, la XV, le Diable. Pour l'idée, XVI, la Maison-Dieu. Pour la réalisation, XI, la Force. Pour finir, XIII, la Mort.
Aujourd'hui, l'équilibre. Demain, une fatalité. Une idée qui provoquera des catastrophes. Pour réaliser l'idée, elle aura confiance en elle. Et le résultat sera un changement, ou la mort.
Lara secoua la tête. Ces cartes ne prédisaient pas son avenir, mais un de ses possibles avenirs.
Songeuse, elle mit le tarot dans un coin de son bureau et se leva.
Elle sortit de son manoir et se dirigea vers son terrain d'entraînement.
Elle y passa trois heures et l'avenir prédit par les cartes sortit de son esprit.
La jeune femme se rendit compte qu'elle n'avait pas acheté le journal d'aujourd'hui.
Elle sortit de son terrain d'entraînement, prit un peu d'argent et ferma le manoir à clef. Lara se dirigea vers sa moto et la démarra.

Quelques minutes plus tard, elle arriva au centre-ville. Elle gara sa moto et entra dans un magasin de presse.
Elle acheta le Times.
Lara sortit et revint au manoir.
Rien d'intéressant à la une, mais un article arrêta son regard.

Collision entre une moto
et une voiture

Hier soir, à 23 h, un conducteur de moto est rentré en collision avec une voiture. Le propriétaire de la voiture s'en sorti sans blessure grave, mais le conducteur de la moto, a été blessé au moment de l'impact. Il semblerait qu'il ait été atteint à la tête et au dos. Le conducteur se nomme Kurtis Trent et se trouve à l'hôpital de la ville.

« Ce cher Kurtis est donc à l'hôpital. Quand cessera-t-il d'avoir des ennuis ? songea Lara. Une visite lui fera peut-être du bien. »
La jeune femme regarda sa montre. Il était 16h 42. Les visites étaient autorisées jusqu'à 18h 30.
« Allons-y » pensa Lara.
Elle reprit sa moto et alla jusqu'à l'hôpital. Arrivée, elle gara l'engin et entra dans le bâtiment. Elle s'approcha de l'accueil et demanda :
-La chambre de M. Trent, s'il vous plaît.
L'hôtesse lui répondit :
-Deuxième étage, chambre 9.
-Merci.
Lara monta l'escalier. Au deuxième étage, elle passa devant une chambre dont la porte était ouverte. Elle s'arrêta brusquement. Cela ne pouvait pas être possible !
Elle regarda dans la chambre. Un vieil homme chauve, portant des lunettes, était endormi.
La jeune femme prit une profonde inspiration. L'espace d'une seconde, elle avait cru que cet homme était Werner Von Croy.
« Allons, s'ordonna-t-elle, cesse de délirer. Werner est mort depuis six mois, tué par le Monstrum. »
Elle eut un frisson en repensant à ce qui s'était passé cette année. L'Egypte où elle avait failli mourir, Seth, le Monstrum, la mort de Werner, Paris, Prague, les peintures d'Obscura...
Lors de certaines nuits, elle se réveillait en sursaut, au cri des hurlements de Seth et de la scène de la mort de Werner.
Werner. La dernière chose qu'elle lui avait dit avant qu'il meure, elle l'avait dit d'un ton froid et haineux, comme s'il n'était pas plus important qu'une vulgaire pierre.
-Et l'Egypte, Werner ? Tu es parti sans te retourner.
Mais elle aussi était partie sans se retourner. A Angkor Vat, quand Werner voulait prendre l'Iris, en 1984. Elle l'avait laissé seul au milieu de cet éboulement.
Mais contre le passé, il n'y a rien à faire.
Et ce cher Kurtis...Après le combat contre Eckhardt, Kurtis était grièvement blessé, et avait disparu. Lara avait ramassé son arme, qu'il utilisait grâce à la télékinésie. L'étrange arme l'avait menée jusqu'à Kurtis, et elle avait pu l'emmener à l'hôpital avant qu'il ne succombe à ses blessures.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Donnez votre avis sur cette histoire directement à Hermione ou sur le forum de Captain Alban.