. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Création ingrate

Création ingrate, Chapitre 1, par Eleo, le 23 avril 2005.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Chapitre 1

Le car n'adhérait pas du tout à la route et décollait d'au moins 3cm à chaque caillou qu'il rencontrait. La plupart des passagers hurlaient et tombaient de leur siège, certain demandaient même à sortir du car en pleine jungle afin de continuer à pied. L'air était presque irrespirable dans le véhicule, il faisait une chaleur étouffante couplée avec une lourde humidité pesante dans les poumons.
De nombreuses branches raclaient les vitres formant des sons crispants insupportables, empêchant d'ouvrir les fenêtres pour aérer. La plupart des sièges se vidaient de leur mousse et les rideaux déchirés, laissaient le Soleil aveugler les passagers ; c'était un voyage particulièrement pénible.

Pourtant, toute cette agitation ne dérangeait nullement Lara, plongée encore une fois dans un livre sur les légendes. Cela devait bien faire la centième fois qu'elle relisait le même paragraphe afin que chaque mot soit bien imprégné dans son esprit.
Depuis plusieurs semaines, elle avait rassemblé énormément de documents sur une légende qui expliquerait la création des êtres humains et de la Terre elle même. Une légende qui renverserait comme beaucoup d'autres toutes les connaissances scientifiques découvertes jusqu'à présent. Une légende qui l'emmenait jusqu'au plus profond de l'inconnu, en Amérique du Sud.

Lors des premiers jours de la Terre celle-ci n'était habitée que par des êtres ayant chacun un pouvoir bien particulier. Un jour, l'un d'eux utilisa son pouvoir afin de créer le premier être humain. Celui-ci n'était encore qu'une sorte de coquille vide, il ne ressentait ni la douleur, ni la peur tant que les autres créatures n'avaient pas utilisé leur pouvoir sur lui. Il était ainsi dépourvu de sentiment. L'expérience fut alors renouvelée et la Terre fut peuplée d'hommes et de femmes comme on les connaît aujourd'hui, vivant en paix avec leurs créateurs qu'ils appelèrent les Amred caeodar et Aprde Rcaeitov, des dieux et déesses. Mais bientôt la jalousie envahit les esprits humains, ils avaient de nombreux sentiments qui les obligeaient à souffrir, à mourir, à aimer et à se sentir inférieur face à leurs créateurs ayant les pleins pouvoirs. Afin de se débarrasser d'eux, les premiers humains créés, donc immortels, se rebellèrent et tuèrent tous les dieux et déesses après s'être emparé de leur pouvoir.

C'était un bien triste destin qui montrait parfaitement, et encore une fois, les envies destructrices des êtres humains dès leur naissance, ainsi que leur ingratitude.
Dans ses nombreuses recherches, Lara avait réussit à construire un plan qui devrait la mener à un temple appelé le « Temple de la Lame meurtrière». Elle trouverait sûrement un nouveau bibelot là-bas qu'elle pourrait rajouter à sa collection ou bien léguer à un musée.

Après un bref regard à l'extérieur, Lara se rendit compte qu'il était temps de descendre. Elle fit un signe au chauffeur qui freina son véhicule en pleine jungle.
Un léger voile de poussière entoura les chaussures de l'aventurière quand elles rentrèrent en contact avec le sol. La chaleur était bien plus supportable dehors, avec une légère brise caressant la peau de Lara. Bien que les animaux ne soient pas visibles, on pouvait tout de même sentir leur présence grâce à leurs cris et au bruissement des feuilles qu'ils faisaient en circulant dans les fourrés.
Après une traversée de la végétation qui dura une quinzaine de minutes, Lara arriva à un petit village. Un village dont personne ne devait connaître l'existence, tellement il était perdu au milieu de la nature. Il se composait de petites maisons à la fabrication simple, construites avec des matériaux trouvés dans la jungle. Les habitants essayaient tant bien que mal de faire pousser différentes cultures, mais celles-ci avaient bien triste mine.
Assis sur un rocher, un vieil homme tenait dans ses mains un râteau au manche brisé, réduisant ainsi sa maniabilité. Lara s'agenouilla près de lui et pointa son index vers le sud.
« Le lac est bien de ce côté ?! »
« Arf, ça faisait bien longtemps que l'on n'avait pas entendu cette question ! »
« Continuez tout droit à travers la jungle ! »
Lara avait lu que ce lac avait quelque chose de bien particulier. Déjà, il était gelé toute l'année malgré la température très élevée, et aussi la légende voulait que « Au nom des immortels, que leur mort soit soigneusement gardée et protégée ! ». L'archéologue n'avait pas encore saisi cette notion de « mort », mais elle devait s'attendre à affronter une chose qui l'empêcherait de s'en emparer. Lara avait déjà affronté un nombre infini de monstres en tout genre et elle n'avait nullement peur.

La Lune illuminait la nuit d'une lueur simple et délicate. Les ténèbres avaient très vite englouti la lumière du Soleil, maintenant disparu. Lara stoppa devant la patinoire resplendissante qui se présentait à elle. Un immense lac de verre, gelé par on ne sait quel miracle vu les températures extrêmes qu'il y avait dans ce pays. Lara sentait son instinct la chatouiller affreusement, le temple était si proche qu'elle pouvait le sentir, bien que celui-ci se cachait.
Très prudemment elle dégaina ses 9mm et s'avança sur la glace. Elle gardait parfaitement son équilibre avec l'adresse d'un félin, avec élégance et méfiance. Son image se reflétait dans la glace comme dans un miroir.

Alors qu'elle était au milieu du lac, la glace commença à trembler puis à se fissurer. Lara glissa et tomba sur le ventre se mordant la lèvre inférieure. Elle porta la main à sa bouche, elle saignait beaucoup, une goûte tomba sur la glace et celle-ci changea alors totalement de couleur. Elle perdit son bleu perle pour un rouge vif flamboyant à la couleur de son sang.
La tranquillité de cet endroit avait été troublée par la présence de Lara, et cette chose se devait de tout remettre en ordre. Un immense dragon sortit des entrailles de la Terre et ouvrit grand sa gueule vers l'aventurière. Le sol tremblait tellement qu'elle n'arrivait plus à se remettre debout, de plus ses armes l'encombraient mais elle ne voulait surtout pas les lâcher. La chimère plantait ses griffes dans la glace afin de se déplacer sans glisser, l'aversion qu'elle dégageait obligeait Lara à reculer. L'alène de la bête empestait le sang chaud et ses yeux bleus, remplis de larmes, ne lâchaient pas Lara une seule seconde.
De l'autre côté du lac, près de la jungle une voix masculine perça les cris du dragon. « Abattez le!!!!!! Et maniez-vous bande de fainéants !!!!! »
Une troupe de soldats baraqués comme des armoires firent irruption, armés jusqu'aux dents. Les balles volaient et perçaient la peau du dragon laissant s'écouler un élixir de sang. La chimère disparut en poussant un gémissement de douleur ; la glace reprit alors sa couleur normale. Tout s'était passé tellement vite que Lara n'avait même pas eu le temps de tirer une seule balle.
Vainqueurs, les soldats s'esclaffèrent, satisfaits de leur exploit contre la chimère.
« J'hallucine !!! C'était ça les esprits terribles qui étaient censés nous arrêter ? Même mon fils avec son pistolet à billes en serait arrivé à bout ! Ah ah ah !!!! »
« Pff, ferme-la pauvre crétin ! Tu ne sais même pas de quoi tu parles!!! »
Lara, toujours ses 9mm à la main, avait réussi à se remettre debout, elle n'avait jamais vu cette bande de pingouins et leur allure bizarre l'interloquait. Ils commencèrent à la rejoindre en la menaçant de leurs armes, ils étaient au moins une bonne dizaine.

Lara insolente et méfiante à leur égard engagea la conversation.
« Puis-je vous être utile ? »
Le soldat qui avait ri de la mort du dragon posa une question sur un ton de gamin surexcité.
« Chef, on la descend ?!! »
Sur ces mots, Lara tira une balle au pied de son ennemi qui recula brusquement, mais il glissa sur la glace et tomba sur les fesses. Ses collègues explosèrent de rire alors que le chef en question, un blondinet, hocha les épaules de découragement et de honte en portant sa main à son front.
Fière d'elle Lara souffla la fumée qui s'échappait de son 9mm.
« Un peu de respect ! » Ordonna-t-elle.

Le chef s'avança sur la glace, ses chaussures étaient munies de crampons, il n'avait donc aucun mal à circuler sur le lac gelé. Il paraissait bien plus jeune que les autres membres et avait une allure très décontractée, trop pour combattre des dragons. Ses cheveux blonds dissimulaient une partie de son visage et de magnifiques yeux bleus. Contrairement aux autres qui n'étaient que des tas de muscles, lui était plutôt grand et fin, en fait il était assez beau gosse !
Il s'arrêta à un mètre de Lara et l'observa quelques secondes avant de lui tendre la main.
« Miss Croft, c'est un honneur pour moi de vous voir en chair et en os ! »
Malgré le grand sourire du jeune homme qui ferait tomber raide n'importe quelle femme normalement constituée, Lara, elle, resta méfiante.
« Et vous êtes ? »
Les soldats s'impatientaient un peu plus loin.
« Chef, arrêtez de draguer ! On n'a pas que ça à faire !!!!!!!! »
Le jeune homme poussa un soupire et avec un bref mouvement de tête bascula une mèche de cheveux en arrière.
« Bon et bien. excusez moi ! »
Il continua de s'avancer sur la glace en direction de la montagne située de l'autre côté du lac. Les hommes avancèrent prudemment eux aussi, Lara rangea ses 9mm et parti dans la même direction.
Le même soldat qui avait demandé sa mort la poussa en avant.
« Allez, avance !!!! »
Lara en colère fronça les sourcils et se retourna en fermant fermement ses points.
« Bas les pattes, gros lard ! » Hurla-t-elle.
« Quoi ? Qu'est que tu viens de dire ?!!!! »
En colère lui aussi, il souleva Lara en la tenant pas les épaules. Ses pieds décolèrent du sol, le mercenaire la soulevait comme si elle n'était qu'une simple poupée.
Mais elle ne voulait pas se laisser faire et lui envoya un coup de pied à l'entrejambe. Plié en deux le soldat la lâcha en gémissant, tous les autres riaient autour d'eux, un rien les amusaient, de vrais gosses qui les rendaient tout de même sympathiques malgré leur carrure imposante.
Le chef un peu plus loin les rappela à l'ordre.
« Il suffit les enfants sortez du bac à sable maintenant ! »
« Pardon Chef ! » S'excusa le mercenaire en braillant
Lara se rapprocha du jeune homme qui laissait aller ses mains sur la pierre, il semblait très observateur de ce qui l'entourait. Il avait plus l'air d'être le cerveau du groupe et réfléchissait pour les autres qui agissaient, il n'était même pas armé.
Lara ne comprenait pas l'utilité de caresser la montagne, son interrogation se lisait sur son visage.
« Euh...pardonnez-moi mais qu'est ce que vous faites ? »
Ses mains glissaient sur la terre soulevant un léger voile de poussière. Il détacha ses yeux de la montagne pour les poser sur Lara, il ricana.
« Je cherche le chemin du Temple de la Création ! Comme vous, je suppose, d'ailleurs! »
Lara trouvait ce jeune homme plutôt étrange, elle ne lui faisait pas confiance, encore moins qu'à ces hommes. Son allure décontractée et son attitude très calme la gênaient, elle ne le trouvait pas du tout sérieux bien que cela lui donnait un certain charme.
Soudainement il posa sa main droite sur son cour.
« C'est ici, reculez ! »
Un des mercenaires tira Lara en arrière, le chef plaça ensuite sa main sur la pierre, après une brève explosion, un couloir apparu dans la roche et tous ses hommes applaudirent.
« Bravo, Chef vous êtes le meilleur !!! »
Il commença à s'engouffrer dans le passage après avoir allumé une lampe de poche.
« On fêtera ça plus tard !!!! Dépêchons !!! »

Ils rentrèrent alors tous à l'intérieur de la montagne, leurs armes à la main. Lara n'en revenait pas, qu'avait-il fait ? De la magie ?
Elle ne voulait pas rester dehors à rien faire alors elle fonça aussi dans la grotte en courant pour rejoindre le chef à l'avant du groupe.
« Com...comment avez-vous fait une chose pareil ? »
« Je vous expliquerai plus tard, Miss, car ce n'est ni le moment ni l'endroit pour en discuter »
Ce jeune homme savait garder son sérieux dans les moments où il fallait, il avait vraiment la posture de chef, ça lui allait très bien.

Plus ils avançaient dans le couloir plus les murs devenaient lisses et travaillés, cela exposait l'intervention de l'homme, ils devaient certainement se rapprocher du temple.
Un des hommes à l'arrière brisa le silence.
« Colonel Seize, j'ai un mauvais pressentiment ! »
Le colonel en question hocha les épaules sans même se retourner, il avait tout de suite deviné de quel soldat il s'agissait.
« Franchement, Paul, tes mauvais pressentiments, on s'en fiche ! Si t'as peur, t'as qu'à aller faire le gai dehors ! »
Sur ses mots, Lara rit un moment et continua la conversation avec un soupçon d'ironie dans sa voix.
« Sans rire, vous êtes colonel ? Monsieur Seize ? »
« Je ne suis pas du tout colonel, il m'appelle comme ça pour vous impressionner ! Au fait, appelez-moi John »
La troupe rigola doucement, puis soudain, il apparut, imposant comme un immeuble de trente étages, un temple gigantesque directement taillé dans la pierre, une architecture sublime qui laissait d'innombrables mots s'évader de la bouche de chacun. Des douves profondes entouraient le temple. John s'approcha et sentit le liquide qu'elles contenaient. Il alluma une allumette et la jeta. Le liquide s'enflamma et tout le temple fut encerclé par le feu, illuminant la pierre d'une couleur d'orée.
John pensa à voix haute.
« De l'huile ?! Pourtant personne n'a pénétré dans cet endroit depuis des siècles ?! »
Lara répliqua en commençant à s'approcher de l'entrée du temple.
« Pour moi ce n'est pas aussi fantastique qu'un homme qui creuse un couloir dans une montagne juste au contact de ses mains ! »

Des statues en forme de dragon à tête d'aigle reposaient de chaque côté de la grande porte du temple. De nombreuses gargouilles de même apparence ornaient le temple en hauteur.
Paul s'approcha d'une des statues et recula avec une expression de peur et de dégoût.
« C'est pas très attirant comme coin ! »
John croisa les bras et leva la tête afin de voir l'ensemble du bâtiment.
« Pitié, Paul !!!! Epargnes-nous tes remarques débiles ! Ce temple est sublime, un chef-d'ouvre d'architecture ! On serait bien incapable d'en faire autant de nos jours ! Il a été taillé directement dans la pierre ! »

Lara avait inspecté le moindre coin et recoin de la grande porte, mais il n'y avait aucun moyen d'entrer... John la rejoignit.
« Vous savez comment entrer ? » Demanda-t-il en se baissant près d'elle.
« Non ! Mais vous n'avez qu'à utiliser vos supers pouvoirs pour ouvrir la porte ! »
John se redressa et se retourna vers ses hommes.
« Bon, allez les mecs, on fonce ! Par groupe de trois ! Miss, me feriez vous l'honneur de m'accompagner ? »
« Non merci ça ira je préfère me débrouiller seule ! »

Lara fit alors le tour du temple et repéra un petit tunnel en hauteur. Elle se hissa à l'aide d'une corniche et s'engouffra dans le passage. Arrivée au bout du tunnel, elle déboucha dans une grande salle envahie par les ténèbres. L'air se faisait rare et il était difficile d'y respirer.
L'aventurière alluma une torche mais elle dégaina ses 9mm dans un sursaut à la vue du monstre qui la menaçait de sa gueule. En fait, il ne s'agissait que d'une autre statue. Lara ramassa sa torche et se rapprocha du mur sur lequel il y avait des inscriptions étranges. Que par la lame s'écoule le sang de l'immortel. Une énigme ? Fort probable, en effet. En fait, Lara ne savait pas ce qu'elle devait trouver, s'il y avait quelque chose à trouver dans cet endroit. Elle se retourna et à sa grande stupeur elle remarqua un levier sur le mur. Elle adorait les leviers et ne put s'empêcher de le tirer. Alors de gigantesques flammes apparurent un peu partout, illuminant la pièce de lumière.
« Purée, qu'est ce qu'il fait chaud ici, ils pourraient pas utiliser des lampes comme tout le monde ?! »
John pénétra dans la pièce en poussant un vieux bloc poussiéreux. De gestes simples, il enleva la poussière qui était sur son visage et sur ses vêtements avant de repousser ses cheveux de ses yeux.
Lara continua dans un nouveau couloir.
« Vos blague à deux balles, vous pouvez vous les gardez ! »
« Oh allons, Miss, ne montez pas sur vos grand chevaux, je plaisantais !»
Lara s'arrêta et se retourna vers lui en riant.
« Franchement, colonel, vos mauvaises plaisanteries on s'en fiche ! Si vous voulez faire de l'humour, vous n'avez qu'à aller le faire dehors ! »
Eclairés par leur lampe torche, Lara et John progressaient à nouveau dans le couloir. Il n'y avait pas un seul bruit à part celui de leur pas coordonnés.

Ils arrivèrent face à des blocs de pierre que Lara commença à escalader, mais ils montaient trop proche du plafond et il n'y avait pas de possibilité pour passer de l'autre côté. Lara redescendit avec la conclusion désagréable qu'elle devrait faire demi-tour.
John remonta ses manches et s'approcha du mur.
« Un problème ? »
Il répéta la même opération que devant la montagne et transforma les blocs en un gros tas de sable laissant le couloir libre. Lara remarqua qu'il touchait à chaque fois sa poitrine avant de transformer la matière.
« C'est une chemise magique ? »
« Peut être bien, elle vous plait ? C'est quand votre anniversaire ? »
Lara dégaina ses 9mm et les pointa vers John, elle était maintenant bien plus qu'en colère et en avait assez que l'on se moque d'elle.
« J'en ai assez, vous allez me dire qui vous êtes vraiment et ce que vous cherchez vous êtes dangereux ! » Hurla-t-elle en reculant.
« Moi, je suis dangereux ? Pourtant...c'est vous qui me menacez avec vos armes !»
Un grognement se fit entendre dans le noir, quelque chose se rapprochait d'eux et ça avait l'air assez grand. John plaqua sa main à terre et un mur apparu, bouchant le couloir derrière eux.
« J'ai horreur des mauvaise surprises ! »
Il avait encore touché sa poitrine avant le sol, Lara rangea ses armes très rapidement et lui arracha sa chemise, exposant une pierre noire incrustée dans sa poitrine.
Lara pointa son doigt vers la pierre.
« Qu'est ce que c'est que ça ? »
« Le parfait résultat d'entraînements intensifs pendant des années! »
« Pff, je ne parle pas de la modeste musculature de votre torse mais de la pierre qu'il y a dedans. »
« Ah ça, c'est une longue histoire ! Je vous la raconterait plus tard, en attendant vous me devez une chemise ! »
« Vous n'avez qu'à la rassembler, comme vous le faites d'habitude ! »
« Je ne peux pas ! »
« Pourquoi ? »
« Ohhhh, mais j'en sais rien moi ! Je n'ai pas réponse à tout ! »
John enleva sa chemise foutue et la roula en boule avant de ranger le morceau de tissu dans sa poche.
« C'est malin, maintenant je risque d'attraper froid et je ne vous raconte pas les remarques des gars quand ils vont me revoir à moitié nu ! »
« Euh...non en effet ne me racontez pas ! » Rit Lara
Ils continuèrent leur route et arrivèrent au bout du couloir, dans une salle immense, avec sur un trône un couteau au manche incrusté de pierres rouges, une pièce magnifique. Lara s'approcha elle aussi, elle n'avait jamais vu un objet aussi beau.
« Qu'est ce que c'est ? »
« La lame de l'immortel je suppose ! »
John empoigna le couteau et le rangea dans son sac à dos avant de faire demi tour, Lara le rattrapa par le bras.
«Hé, vous comptez embarquer cette merveille comme ça sous mon nez?»
« Attendez je réfléchis...euh...oui ! » Rit John en se débattant
Mais Lara ne voulait pas se laisser faire et resserra sa main sur son bras.
« Il n'en est pas question ! »
« Désolé, Miss, mais sauf votre respect, c'est moi qui vous ai fait rentrer dans le temple, c'est moi qui vous ai fait arriver dans cette salle, et c'est moi qui ai prit cet objet en premier ! »
Il avait bien sûr raison, Lara relâcha donc sa prise et baissa les yeux un peu dessus tout de même.
« Allons ne fait pas cette tête, pour me faire pardonner, je vous invite à boire un café ! »
« Non merci ! Je préfère le thé ! » Dit-elle en avançant à son tour

Soudain le sol trembla de toute son âme. Un monstre gigantesque pourvu de griffes monstrueuses sortit du sol. Il avait un corps de dragon avec une tête de faucon, comme les statues. Lara dégaina ses armes et le cribla de balles, mais cela ne lui faisait pas le moindre effet. Il poussa un hurlement d'une puissance qui fit trembler les murs, au point de faire tomber des pierres du plafond.
John tira Lara vers lui.
« Vous nous ferez une démonstration de votre talent de tireuse d'élite plus tard, on doit sortir d'ici ! » Dit-il en commençant à courir
« Si vous saviez comme vous m'agacer en ayant toujours raison !!!!!! »
Ils coururent dans les couloirs en essayant au maximum d'éviter les nombreux éboulements. Lara suivait John qui avait trouvé un autre chemin plus rapide et pratique. Ils arrivèrent ainsi sans bobo à la sortie, tous les hommes étaient là.
Paul commença à hurler de rire en voyant la modeste tenue de John.
« Et bien, chef, qu'est ce que vous avez fabriqué, tout les deux, là-dedans ? »
John lui donna une énorme claque dans le dos.
« Fermes-la et cours !!!!! »

A la sortie de la grotte, Lara fit un saut et se laissa glisser sur la glace. Le trou se referma comme si rien ne s'était produit, mais le monstre traversa la pierre comme par ma magie. Une profonde colère l'avait envahi et il courait la gueule grande ouverte.
« Dispersez-vous et vous avez tous intérêt à être à la base demain à 12h bande de nazes!!!!!! » Hurla John en s'enfonçant dans la jungle.
Lara courait à pleines jambes, poussant les branches qui essayaient de lui bloquer la route. Elle entendait la bête courir derrière elle et se rapprocher, soudain elle trébucha et tomba. Dans la panique et dégaina ses 9mm et menaça le vide, il n'y avait plus un bruit. Seul le vent faisant grelotter les feuilles se laissait entendre, la bête semblait avoir disparut, comme si elle avait juste voulu les faire partir du temple et non les tuer.
Lara se releva et profita de ce moment de calme pour reprendre tranquillement son souffle.»

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Donnez votre avis sur cette histoire directement à Eleo ou sur le forum de Captain Alban.