. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Les corbeaux de la forêt

Les corbeaux de la forêt, Chapitre 1, par Lana Cruz, le 08 janvier 2006.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Chapitre 1

Lara prit la direction que lui indiquait le Chirugai. Elle savait qu'elle trouverait Kurtis au bout de ce couloir. Ses yeux marron trouèrent l'obscurité, à la recherche de l'homme qui avait laissé cette trace de sang. Etait-il gravement blessé ? Elle accéléra le rythme. Rien. Pourtant, elle ne pensait pas que le Chirugai pouvait se tromper. Kurtis était forcément là, quelque part. Elle souligna cette pensée comme un signe d'espoir... Elle arriva près de l'ascenseur où Kurtis l'avait enfermée. Une trace de sang en forme de L marqué le sol. Kurtis devait être tout près. Elle remonta et arriva dans la le centre de recherche biologique, et remonta encore jusque la forteresse du Strahov. Une longue trace de sang jonchait le sol jusqu'aux caisses qu'elle avait déplacée. Là, un homme appuyé contre ses caisses regardait arriver Lara en courant, une lueur de reconnaissance dans ses yeux. Lara avait vu juste, Kurtis était gravement blessé. Elle s'agenouilla auprès de lui et posa sa main contre sa joue, brûlant. Kurtis lui saisit la main et murmura des paroles qu'elle ne comprit pas, jusqu'à se rendre compte qui parler de Boaz. Que faire ? Pour la première fois de sa vie, Lara fut prise d'un sentiment qui lui fit monter les larmes aux yeux... La peur de perdre Kurtis, ou bien la panique ? Elle ne savait pas, mais pour elle ça ne comptait pas, c'était une femme forte, qui devait la vie à Kurtis. Elle le prit sur son épaule et sortie du Strahov (je ne vous dit pas comment, ce serait trop long). Kurtis avait perdu beaucoup de sang, et était maintenant inconscient. Lara en voulait à Eckhardt, à Karel mais surtout à Boaz. Elle posa Kurtis dans la neige qui devint aussitôt écarlate. Lara remonta légèrement le T-shirt de celui-ci et se plaqua la main contre la bouche en voyant la vilaine blessure qui lui transperçait le ventre... Il ne rester à Kurtis que 2 à 3 minutes de survie... C'était la fin, Lara en était consciente. Elle passa ses mains dans les mèches rebelles de ses cheveux châtain et s'agenouilla près de Kurtis. Elle ne put s'empêcher de poser délicatement ses lèvres sur celles du jeune homme, elle prit ce geste comme un signe adieu, car Kurtis ne respirer plus ! Folle de chagrin elle frappa la voiture du journaliste qu'elle avait interrogé précédemment. Elle ramassa le Chirugai de Kurtis qui tremblait toujours vers son propriétaire.
« C'est fini... Murmura t'elle à l'arme... Il est mort... » Mais le Chirugai persistait, comme si savait qu'une étincelle de vie emparait encore le corps de Kurtis. Elle se retourna, laissant Kurtis là. Elle remarqua que des larmes coulaient lentement sur ses joues... Elle entendit tousser derrière elle, se retourna brutalement, l'arme au poing. Kurtis se tenait là, devant elle et lui souriait. Un fantôme, ou une hallucination due au chagrin ? Elle resta plantée là, toujours en visant ce qui semblait être Kurtis.
« Bon écoutez Lara, vous pouvez me rendre mon Chirugai à présent.
- Mais comment...
- Ah oui, vous n'étiez pas au courant ? Les membres du Lux Veritatis possèdent un don de « seconde chance », donc de seconde vie...
- C'est...
- Effrayant ? Impossible ? Dites, ce sont des larmes ou bien j'ai trop bu ? Plaisanta t'il
- Je... Je... Bafouilla t'elle. Vous avez sûrement trop bu ! Répondit t'elle précipitamment en rangeant ses revolvers...
- Ce doit être ça. » Il utilisa ses pouvoirs extrasensorielles pour récupérer son Chirugai. Il regarda longuement Lara, comme si celle-ci avait changée, et partit en direction d'une moto non loin de là.
« Où allez vous ?
- En Alaska !
- Si loin ?
- Eh oui ! Mais ne vous inquiétez pas, vous venez avec moi.
- Mais, pourquoi en Alaska ?
- Une petite affaire à régler, et puis d'ailleurs, vous verrez bien !
- Je haie les surprises !
- Il faudra vous y habituer... Oh ! Encore une chose, permettez moi de vous dire que vous embrassez très bien... » Lara demeura figée, apprenant que Kurtis savait qu'elle l'avait embrassé...
« Bon, vous montez ! » Répliqua t-il déjà sur la moto qui attendait Lara.

Début | Chapitre précédent | Chapitre suivant

Donnez votre avis sur cette histoire directement à Lana Cruz ou sur le forum de Captain Alban.