. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Interview pour PC Review

Cette interview a été accordée au magazine anglais PC Review en Décembre 1996.

PC Review : Les jeux vidéo ont-ils été trop longtemps dominés par des clones d'Arnold Schwarzenegger ?
Lara : Je ne suis pas sûre de pouvoir répondre, car je n'y joue pas. Ma maison en Angleterre n'a plus l'électricité depuis plusieurs années : je me suis perdue dans le désert de Gobi et je ne suis pas rentrée à temps pour payer ma facture. Mais ça ne me dérange pas du tout.

Je vois. Et la profession d'explorateur alors ? Trop d'Indiana Jones ?
Il y a beaucoup de nigauds autour des tombes maintenant, mais un chapeau et une paire de chinos ne suffisent pas pour trouver la fortune et la gloire. Je les retrouve la plupart du temps morts dans des catacombes, avec une main en moins, ou même la tête. Je crois qu'ils essaient de tenir leur chapeau trop longtemps. Trop s'habiller est une erreur fréquente. Je trouve qu'un short et un maillot sont bien suffisants. Bien qu'un fouet me serve bien dans mon livre.

Qui alors respectez-vous le plus ?
Tous ces anciens qui se respectaient assez pour construire des tombes si difficiles et qui m'ont donné un métier pour la vie. Plus personne ne s'embête comme cela.

Parlez-nous de votre enfance...
Mon enfance a été très normale. J'habitais avec mes parents et nos serviteurs dans le Surrey. A 11 ans, je suis allée en pensionnat en Ecosse et j'ai découvert l'escalade, en me promenant seule dans les routes de montagnes durant les parties de ballon-chasseur. Je me suis inscrite aussi au club de tir mais j'ai été radiée immédiatement car j'y montrais trop d'intérêt !

Votre train de vie est-il financé par votre héritage ou par les artefacts que vous avez découverts ?
J'ai mis les meubles de famille au grenier depuis longtemps : pas vraiment une collection intéressante d'antiquités. Mon antiquaire me donne généralement de belles sommes pour les artefacts, mais récemment Penguin m'a contactée pour publier des récits de mes voyages, des livres comme "tuer l'abominable homme des neiges" ou "le sermon du tyrannosaure".

Qui vous a contactée en premier pour le rôle ?
Je ne considère pas vraiment ma vie comme un rôle.

Tomb Raider a été comparé à Mario 64 sur Nitendo. Avez-vous rencontré un petit gros, italien, appelé Mario ?
Non. Nous ne sommes pas compatibles, vu qu'il est sur Nintendo. C'est dommage, parce que j'aime bien les petites cibles rapides.

Qu'est-ce que ça fait d'être connu ?
Je ne peux pas dire que j'y ai pensé, sinon continuerais-je à affronter des bêtes féroces et à explorer d'anciennes tombes sacrées ? Probablement... Ce n'est pas vraiment un problème pour moi. Julia Roberts s'est plaint une fois de ne plus pouvoir danser nue dans la rue ou quelque chose comme ça, mais pour l'instant je ne me sens pas gênée dans mes actions. Explorer des tombes est en fait une activité très anonyme... Il y a seulement les morts pour vous observer.

Vous a-t-on demandé de faire des choses que vous n'aimez pas dans le jeu ?
Mourir est toujours une expérience désagréable, cela vous demande beaucoup. Et se faire scalper par des chauves-souris est assez humiliant aussi.

Est-ce vrai qu'on vous a demandé de poser nue pour la page centrale de Loaded ?
Oui, mais ils ne voulaient même pas que je garde mes armes. J'ai refusé.

N'étiez-vous pas séduite par l'idée d'apparaître à côté de talents comme Joanne Guest ?
Je n'ai jamais compris ce qu'elle a fait pour avoir autant de succès. Quelque soient ses exploits, j'admire néanmoins sa capacité tirer profit de la publicité. Je ne vois pas pourquoi elle enlève ses vêtements pourtant, ses mensurations sont un peu faibles pour ça.

Quel est votre prochain projet ?
Ca fait un certain temps que je voulais redécorer ma maison. Peut-être que c'est le moment.