. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR9TR10LCGOLLCTOO PORTABLES LARA FILMS LIVRES LE SITE

                                     Forum News Fans Boutique Mailing-list Contact

Le test de PlayStation Magazine

Décembre 1996
Par Jean-François Morisse


Extraordinaire, fantastique, miraculeux... Les aventures de Lara Croft seront un grand moment de jeu vidéo pour les baroudeurs, mais aussi pour les autres. Le concept d'aventure prend enfin tout son sens.

Le cinéma avait son Indiana Jones, voilà que les jeux vidéo auront leur Lara Croft. Les temps changent, les héros aussi. Loin des Talibans à l'intelligence inversement proportionnelle à la foi qui les anime, les jeunes femmes peuvent aussi briller et prouver, s'il en était encore besoin (le Moyen Âge étant terminé depuis quelques années déjà), qu'un 90-60-90 peut être tout aussi efficace qu'un de nos bons héros machos. Heureusement pour elle, Lara Croft n'est pas née en Afghanistan mais en Grande-Bretagne, tout comme les développeurs de ce jeu chez Core Design. Fille d'un Lord anglais, celle-ci découvre son côté aventurière à toute épreuve et ses biscotos d'acier après un crash d'avion en plein Himalaya. C'est comme ça, parfois, on se découvre des vocations au hasard. Tenez, prenez Spirou, il a suffi qu'il porte des bagages pour... enfin, je vous épargne l'histoire du héros le plus ridicule de la BD pour revenir à notre sensuelle Lara.

Lara, Lara pas ?

En aventurière digne de ce nom, Lara se passionne pour des reliques perdues depuis longtemps. Indy avait son Arche d'Alliance - que l'on trouve dans un coin de la salle de gym chez Lara ! - Miss Croft aura son Scion, un étrange objet au pouvoir immense. Encore faut-il savoir s'en servir et pouvoir réunir toutes les pièces... Pour une fois que la notice n'était pas en japonais ! Voilà donc Lara partie dans une aventure haute en couleur, qui lui fera traverser 15 niveaux complètement différents les uns des autres. Et lorsque l'on sait qu'il faut au minimum une ou deux heures pour se tirer de chaque niveau, on comprend pourquoi l'aventure est de longue haleine. Les plus inquiets d'entre vous, qui aiment en avoir pour leur argent, ne seront pas déçus. Vous allez passer des heures entières en compagnie de Lara, ce qui, soit dit en passant, n'a rien de désagréable. Pourquoi passer autant de temps dans chaque niveau ? Bonne question. C'est d'ailleurs là que se trouve l'intérêt de ce jeu qui allie avec énormément de talent action, adresse, aventure, réflexion et recherche.

Un cocktail détonnant

Commençons par le début. Tomb Raider est un jeu d'action. Munie de deux revolvers, Lara traverse des niveaux en se débarrassant des chauves-souris, des loups, des ours, des dinosaures et autres super prédateurs. Il faut parfois avoir des réflexes pour venir à bout de quatre ou cinq loups simultanément ! Ensuite, il y a l'aventure. Grâce à un véritable scénario (dommage que les dialogues soient en anglais), on se passionne à découvrir la prochaine étape. Il faut aussi retrouver certains objets bien spécifiques pour espérer franchir certaines étapes : c'est l'aspect recherche dont nous parlions précédemment. Ajoutez à cela un peu d'adresse : franchir un précipice, s'accrocher à une corniche ou bien encore éviter un rocher gigantesque qui vous arrive dessus à toute allure ? Et puis l'aspect réflexion lorsqu'il s'agit de résoudre des énigmes. Vous obtiendrez ainsi un jeu très complet dont le dosage est parfait. Les programmeurs de chez Core sont des joueurs, des vrais, et ça se sent.

Et la technique dans tout ça ?

Avec un concept aussi parfait, il ne restait aux programmeurs qu'à assurer le côté technique. On se retrouve alors avec un jeu aux graphismes sensationnels (le souci du détail archéologique est à ce propos très appréciable) et à l'animation révolutionnaire. Contrairement à un jeu comme Pandemonium, qui propose des graphismes superbes mais une seule vue de jeu, Tomb Raider autorise le joueur à regarder dans n'importe quelle direction afin de mieux jauger les éventuels pièges des différents lieux. Inutile de vous dire que cette fonction est extrêmement pratique et renforce l'impression d'authenticité et de cohérence. On peut bien entendu aller de tous les côtés. L'animation en 3D temps réel, ça a du bon. En effet, l'atmosphère qui se dégage de Tomb Raider est particulière. Rien à voir avec Resident Evil dans lequel on sursautait toutes les trois minutes. Les développeurs de Tomb Raider ont voulu un jeu réaliste un minimum. Lara est une super héroïne ; néanmoins, elle peut se noyer (les passages sous l'eau sont superbes). les chutes depuis les grandes hauteurs lui sont fatales, et elle meurt en une seconde lorsque plusieurs pieux la transpercent ou bien qu'un rocher la transforme en crêpe bretonne, ce qui est un véritable gâchis (regardez donc nos photos).

Enfin une grande aventure !

Bref, l'aventure reste crédible et l'on ne se surprend jamais à lui dire : N'importe quoi, c'est grotesque !. Une fois dans l'aventure, on se laisse porter. Il n'y a pas de musique ou presque, et le choix est véritablement ingénieux. Au lieu de nous saoûler avec un thème musical quelconque, Core Design a eu l'excellente idée de ne mettre de la musique qu'aux moments clés de la partie. L'attaque du T-Rex par exemple. Et l'effet est très réussi.

Si l'on oublie quelques défauts dans l'animation et une prise en main pas toujours évidente pour qui ne passe pas par la salle de gym, Tomb Raider est incontestablement le jeu de l'année 1997 dans sa catégorie. Impossible de passer à côté. Plaisir garanti.

Le test

Graphismes - 5 : 15 niveaux variés et renversants.

Musique et son - 4 : Musique dans les moments clés, c'est tout.

Durée de vie - 5 : Vous ne le finirez pas de sitôt.

Originalité - 4 : Fade to Black en mieux.

Jouabilité - 3 : Les sauts au millimètre restent délicats.

Présentation - 4 : De belles séquences qui méritaient mieux.

En résumé - 5 : Tomb Raider est un savant cocktail entre le jeu d'action, d'adresse, d'aventure et de réflexion. Passionnant de bout en bout, très bien dosé dans sa difficulté, Tomb Raider est en outre techniquement impressionnant. Une très grande réussite.