. TR1 TR2 TR3 TR4 TR5 TR6 TR7 TRA TR8 TR AS ROTTR SOTTR LCGOL LCTOO LC GO PORTABLES FILMS LIVRES

                                     Lara Croft News Fans Boutique Le site Contact

L'article de Consoles +

Septembre 1999

A Core vaillant

Angleterre, Midlands. Une ville bien tranquille, avec des maisons d'un rouge brique uniforme et des pubs charmants... C'est dans cette ambiance calme et propice à la création que Core Design a choisi de s'installer pour développer ses hits de demain. La prochaine aventure de Lara Croft commence ici... Premières révélations.

Un peu d'histoire...

Il y a beaucoup à dire sur la saga des Tomb Raider. Après un premier volet qui a séduit le monde entier par son originalité, son gameplay et, surtout, le charisme de son héroïne, Core Design s'était lancé dans des suites dont le résultat pouvait laisser dubitatif... Le deuxième volet apportait certes quelques améliorations (mais surtout une avalanche de cinématiques), mais le principe du jeu restait strictement le même : traverser de gigantesques niveaux à la recherche de clefs, pousser des blocs et des leviers pour pouvoir progresser le long des dédales, combattre des monstres joliment faits, mais pas franchement féroces... Enfin, le dernier en date, Tomb Raider 3, s'aventurait encore plus loin dans l'univers « classique » de Lara : niveaux d'une taille incommensurable, difficulté quasi désespérante, et innovations plutôt fades. Adrian Smith, la tête pensante de Core Deisgn, nous a même avoué qu'il était lui-même sidéré par le niveau de difficulté de ce troisième volet. C'est donc en tirant la leçon de toutes les « erreurs » du passé que l'équipe de développement s'est attelée au projet Tomb Raider 4...

Ça a le goût d'un Tomb Raider...

Pour définir Tomb Raider 4, on serait tenté de dire qu'il est « différent ». Mais ce n'est pas évident au premier coup d'œil : si le jeu change énormément dans le fond, son apparence, en revanche, ne décontenancera pas les aficionados de l'intrépide aventurière. La belle arbore sa sempiternelle et succincte tenue de touriste (short et tee-shirt), l'univers reste en 3D, et ses mouvements de base semblent être les mêmes. De plus, les incontournables secrets et scènes cinématiques sont au menu. Mais à y regarder de plus près, Lara n'est plus vraiment la même : son corps a été redessiné pour lui donner une silhouette plus harmonieuse, avec des courbes plus naturelles. Son visage aussi a subi quelques modifications, et ses traits sont désormais plus fins. Bref, la star virtuelle a un physique plus réaliste. Adieu, polygones, bonjour, mademoiselle...

Le réveil de Seth

Lieu mythique pour ses sites archéologiques et ses mystères, l'Égypte sera le théâtre des nouvelles aventures de Lara Croft. A la recherche de tombeaux inviolés au cœur de pyramides remplies de labyrinthes, d'énigmes et de pièges, notre héroïne libérera en chemin un ancien dieu égyptien, Seth, divinité maléfique aux pouvoirs incommensurables qui veut éliminer toute vie sur Terre...

Dieu merci, le monde est petit

De grosses modifications ont aussi été apportées à la conception des niveaux. Primo, les gigantesques niveaux à ciel ouvert, dans lesquels on avait si vite fait de se paumer, et autres voyages autour du globe passent à la trappe. Maintenant, les niveaux sont plus fermés, plus linéaires et plus simples à traverser, et l'action se déroule dans un cadre certes exotique, mais unique : l'Égypte. Enfin, les niveaux ne sont plus un assemblage de blocs (rochers carrés, falaises droites), mais ils apparaîtront au joueur comme de véritables lieux dotés d'une topographie réaliste. Un système d'embranchement fait aussi son apparition : suivant les actions réalisées, le chemin à suivre ne sera pas le même... Quant au rendu graphique, il a été embelli grâce à un système de lumière d'un nouveau genre, qui permet de focaliser le faisceau sur une portion du décor, à la manière d'un projecteur. Cela donne aux différents lieux une ambiance plus théâtrale, souvent magique et inquiétante, où se noue un véritable jeu d'ombre et de lumière avec le décor. Enfin, le système de caméra a été corrigé, et les fameux bugs qui permettaient de voir à travers les murs ont totalement disparu.

Les gens de Core

Qui se cache derrière Tomb Raider 4 ? Une quinzaine de membres de Core Design a travaillé d'arrache-pied sur les versions PSX et PC, dont huit graphistes, cinq programmeurs et un musicien.

Le passé de Lara dévoilé

Et les changements ne s'arrêtent pas là : l'essence même du jeu a été modifiée. Les concepteurs n'avaient d'une idée en tête : recentrer le jeu sur le personnage de Lara et nous en apprendre davantage sur son histoire. C'est pour cela que le scénario de Tomb Raider 4 a été conçu en premier, et les niveaux créés ensuite en fonction de la trame (dans les anciens volets, les niveaux étaient créés en premier, et le scénario servait à les relier entre eux). Cela offre au joueur un jeu plus cohérent, où des détails de la vie de Lara seront discrètement distillés. On assiste aussi à l'apparition de personnages secondaires dans le jeu, comme le mentor de Lara ou un mystérieux personnage répondant au nom de Jean-Yves, pour lequel Lara a sérieusement le béguin (ça risque de faire des jaloux !). Ces personnages apparaîtront à plusieurs moments du jeu, donnant alors des informations sur la quête ou le passé de Lara. Et, cerise sur le gâteau, le journal intime de l'héroïne sera accessible dans l'inventaire, et on pourra y consulter photos et informations qui en apprendront encore plus sur la vie de l'aventurière top-modèle.

Les ennemis

La plupart des ennemis que vous croiserez dans Tomb Raider 4 sont uniques et tous dotés d'une intelligence artificielle qui change radicalement la donne lors des combats. Inutile désormais de se percher sur un rocher : vos poursuivants grimperont à votre rencontre...

Toujours plus de trucs !

Un nombre impressionnant de nouveaux objets et mopuvements font leur apparition dans le jeu. Les niveaux seront parsemés d'objets, comme des vases, des torches sur les murs ou des parchemins, sur lesquels Lara peut tirer ou qu'elle peut ramasser. Tout le système d'interrupteurs et de portes a été changé : les niveaux contiennent maintenant des trappes à soulever, des roues à tourner, des poulies à actionner. Lara pourra même forcer certaines portes d'un coup de pied ! Mais la grosse nouveauté du jeu est l'apparition des cordes : Lara peut s'y accrocher, grimper, et surtout se balancer pour atteindre de nouveaux endroits. De plus, tous les mouvements classiques de Lara ont été revus et corrigés pour plus de réalisme et de souplesse. Enfin, sachez que les véhicules que peut conduire Lara sont toujours là. On trouvera entre autres un side-car et une Jeep, qui promettent de belles balades...

Pas si bêtes

Les monstres aussi ont subi un sacré lifting. Ils se sont vus attribuer une nouvelle intelligence artificielle pour mener la vie dure à la balle. En effet, ces affreux poursuivront Lara le long des sinueux couloirs, escaladant les blocs ou s'accrochant aux lianes si besoin... Plus d'une vingtaine de monstres ont été créés, dont les squelettes, les momies, les scorpions (il paraît que les T-Rex ont disparu)... Certains de ces monstres devront être combattus, d'autres seront invulnérables à vos armes, et devront être détruits par les différents pièges présents. Le système de visée automatique permet maintenant de changer de cible quand on le désire, ce qui permet de mieux gérer les combats.

L'inventaire réinventé

Le système d'inventaire passe désormais par une fenêtre où la liste de vos possessions est affichée, et il est permis de combiner différents objets. Par exemple, assembler une lampe de poche sur un pistolet. De nouveaux objets font leur apparition, dont entre autres le journal de Lara, des cartes, qui donnent le plan (incomplet) du niveau pour vous aider à vous repérer, ou une paire de jumelles, qui permet de zoomer pour inspecter les alentours, découvrir des lieux cachés ou voir venir les ennemis.

C'est loin, novembre...

Enfin, l'ambiance sonore flambant neuve nous titille les tympans de musiques remaniées et de moult bruitages et effets spéciaux différents. La voix de Lara en version française reste par contre inchangée, et un brin d'humour devrait être apporté à la voix du futur ami de Lara, Jean-Yves. Décidément, quand Core décide de faire du changement, ils n'y vont pas de main morte ! Avec tout ça, j'allais presque oublier le nouveau système de sauvegarde : on pourra sauvegarder quand on veut, où on veut ! Et je vous confie un petit secret en passant : le jeu renferme d'autres surprises... Tomb Raider 4 sera-t-il le Tomb Raider parfait dont Core a toujours rêvé ? Réponse dans quelques mois...